Chris Hornbecker: Limited edition, always on

By on janvier 25, 2013

hornbecker_01 Le "NSW Always On Freepak" créé en collaboration avec Nike est sorti en juillet 2011. Un mois plus tard, il était impossible de le télécharger.

Il arrive que Hisptamatic ressorte des paks en édition limitée. L'objectif Tejas du FreePak SxSW, par exemple, a été disponible à nouveau dans le RetroPak One. Le Pak de Nike a refait surface pour une très courte période, du 29 décembre 2011 au 1er janvier 2012. Mais selon l'accord passé entre Hipstamatic et Nike, le "NSW Always On Freepak" appartient aujourd'hui au passé. Et cela inclut l'objectif Hornbecker, nommé d'après le photographe sportif freelance Chris Hornbecker.

Nous avons rencontré Chris pour évoquer le pak, son futur ainsi que le rôle de Hipstamatic dans son travail de photographe.

Par Ben Gremillion

Hipstography: Quel fût l'accueil réservé à l'objectif en question lors de sa sortie en juillet 2011? Et quelles ont été les réactions lors de son retrait et de son indisponibilité?

Chris: Tous ceux à qui j'ai pu parler de ce pak étaient très enthousiastes. Je pense qu'il a été retiré trop rapidement, et donc beaucoup n'ont pas eu eu le temps de l'acquérir.

Dès le lancement, cet HisptaPak était lié à la campagne "Always On de Nike". Je savais très bien qu'il serait retiré avant que la plupart des gens n'en connaissent ne fusse que son existence. J'ai essayé de faire passer le mot et j'ai même envoyé des emails afin que l'on sache que c'était sans doute la dernière possibilité d'acquérir ce pak.

Hipstography: Auriez-vous préféré que Hipstamatic et Nike continuent d'offrir l'objectif?

Chris: J'aimerais bien qu'il y ait une réédition à un moment ou à un autre. Nike réédite ses sneakers. Attendons de voir. Je serais très heureux de collaborer à un autre pak.

hornbecker_02 Hipstography: Pensez-vous que le fait que l'objectif Hornbecker soit une édition limitée en augmente sa valeur?

Chris: Bien sur. L'herbe est toujours plus verte ailleurs. Mais en fait, il s'agit juste d'un autre outil pour faire des photos.

Hipstography: Mais c'est quand même un outil qui se distingue des autres. Contrairement à la plupart des éléments de Hipstamatic, comme le récent Tintype SnapPak, l'objectif Hornbecker donne des photos très nettes et très contrastées. Cet effet est-il représentatif de votre style personnel, ou est-ce un aspect de la photo sportive sur lequel toutes les parties impliquées se sont mises d'accord?

Chris: C'est vrai que j'aime les photos nettes, celles qui ont un bon contraste, sans qu'elles aient besoin d'être trop retouchées. J'aime qu'une photo soit une version de la réalité légèrement améliorée. Avec cet HipstaPak, les photos sont censées avoir un aspect granuleux mais net, afin de refléter au mieux la vie des athlètes.

Hipstography: Lors du processus de création, est-ce que l'objectif Hornbecker et des deux films Nike se sont influencés mutuellement? Ou ont-ils été créés indépendamment les uns des autres?

Chris: Les effets de l'objectif et des films ont été créés en même temps. Ils ont été conçus pour fonctionner ensemble. L'objectif a été conçu en prenant exemple sur certaines de mes photos assez représentatives du look et de l'atmosphère de la campagne "Always On" de Nike. Pour la conception des films, il s'agit plutôt d'une combinaison de plusieurs de mes photos et de conseils de la part du directeur de la création du NSW.

Hipstography: Le nom et le graphisme des films AO sont des références claires à la campagne de Nike. Il est aussi difficile de passer à côté de logo swoosh de Nike présent également sur la housse. Mais en ce qui concerne l'objectif Hornbecker, à part le fait de faire partie du FreePak, rien ne laisse paraître qu'il s'agit d'un produit Nike. Cela signifie-t-il que cet objectif est plus "Hornbecker" que "Nike", ou est-ce un choix esthétique?

Chris: En fait le logo NSW (Nike SportsWear) apparait bien sur l'objectif. Je pense qu'ils ont juste essayé de faire preuve de bon goût en ne bombardant pas le consommateur de trop de logos.

Hipstography: Quelle a été votre relation avec Nike et Hipstamatic lors de la création de l'objectif Hornbecker?

hornbecker_09 Chris: En tant que photographe freelance, travailler avec Nike sur une variété de projets fut une belle opportunité. En tant que fan de Hipstamatic et de l'iPhoneographie, j'étais aux anges lorsque j'ai appris que la campagne se ferait en collaboration avec Hipstamatic.

Nike a eu l'idée de créer ce Pak en parallèle de sa campagne NSW Always On, et de faire en sorte que le client y prenne part en photographiant son point de vue sur la campagne. Nike m'a d'abord contacté à propos de ce projet, puis ils ont contacté Hipstamatic. Les photographes professionnels travaillent souvent à créer un look pour des projets spécifiques. Au début, je ne savais même pas qu'ils allaient donner mon nom à l'objectif.

Hipstography: C’est tout à votre honneur et à celui d’Hipstamatic. Pensez-vous que Nike a eu suffisamment de retombées pour envisager d’autres projets Hipstamatic dans le futur?

Chris: Je pense que cette collaboration convenait parfaitement à la campagne Always On. Nike a effectivement de nombreux clichés assez originaux qui pourraient sûrement donner lieu à d’autres projets de collaboration.

Hipstography: Pendant la campagne, vous avez utilisé votre iPhone en complément de votre appareil photo traditionnel. Quelle est la place de votre iPhone au niveau professionnel, s’il en a une? Le fait d’utiliser un iPhone a-t-il influencé votre manière de travailler?

Chris: La plupart des projets sur lesquels j’ai travaillé nécessitaient de travailler sur des fichiers assez volumineux, il n’a donc pas été possible de photographier avec mon iPhone. Cependant, il reste un outil indispensable sur un plateau. Je l’utilise avec des graphiques de trajectoire du soleil, pour documenter mes éclairages, pour placer l’appareil à niveau, et je l’ai même utilisé pour créer des effets lumineux.

hornbecker_08 Je crois qu’un entrainement quotidien à prendre des photos avec un iPhone peut aider à remarquer des choses que vous n’aviez pas vues auparavant, ou tout simplement de les voir différemment.

Lorsque je fais des repérages sur les lieux de shooting pour un projet, j’utilise des logiciels de repérage du soleil sur iPhone pour décider à quel moment de la journée je veux shooter à cet endroit, ou combien de temps une ombre restera à un certain moment de la journée.

J’aime créer des schémas de lumières des shootings sur lesquels je travaille. Je peux les réutiliser plus tard si le client veut faire d’autres clichés, et ce sont de bonnes bases de travail lorsque je travaille sur des nouveaux réglages en matière de lumière.

Hipstography: A part votre iPhone, quels autres appareils photos utilisez-vous – avez-vous par exemple des marques ou des modèles d’appareils photos préférés par exemple? D’autre part, quel iPhone (ou autre Smartphone) utilisez-vous?

Chris: Les appareils photos que j’utilise principalement sont le Hasselblad H2 avec un IQ180 back, le Canon 5D Mark III, le Canon 1Ds Mark III. Pour le moment, j’ai toujours un iPhone 4s.

Hipstography: Certains professionnels (Ben Lowy et Chiun-Kai Shih par exemple) ont vu certains de leurs clichés Hipstamatic imprimés dans des magazines. D’autres voient plutôt Instagram et Hipstamatic comme des gadgets ou un hobby non-professionnel. Quelle est votre opinion sur le fait d’utiliser en particulier Hipstamatic comme outil de photographie professionnelle?

Chris: Je suis convaincu. Bien sûr utiliser une chambre noire requiert du temps et des compétences, mais c’est tout de même un gadget, de même que Photoshop. Une mauvaise photo le restera, quel que soit le temps qu’on passe à travailler dessus. La nature de la photographie est en train de changer et certains ont juste du mal à l’accepter.

En ce qui concerne Hipstamatic en particulier, il faut une certaine technique pour l’utiliser. Il faut connaître les associations d’objectifs et de films que vous utilisez selon les conditions de lumières dans lesquelles vous vous trouvez, et l’effet que vous souhaitez obtenir. Et en plus, il faut régler l’appareil photo avant de faire votre cliché. Vous ne pouvez pas retravailler, retravailler et retravailler le cliché par la suite.

hornbecker_21 Hipstography: Justement, pour quel type de projets utilisez-vous Hipstamatic si c’est le cas? Avez-vous déjà réalisé des travaux créatifs avec Hipstamatic (ou êtes-vous en cours de réalisation)?

Chris: J’utilise Hipstamatic et quelques autres applications selon la situation, pour photographier des choses qui m’entourent, à la manière d’un journal, une trace visuelle de mon quotidien.

Hipstography: D’après ce que je sais, vous avez une passion pour les baskets. Un commentaire sur votre collection?

Chris: Bonjour. Je m’appelle Chris, et j’ai un problème...

Chris Hornbecker est un photographe indépendant basé à Portland. Il compte parmi ses clients Nike, Pendleton Woolen Mills, Converse, EA Sports, Umpqua Bank, Heineken et Hurley. Suivez-le sur Instagram.

 

This post is also available in: Anglais

2 Comments

  1. Dror Blumberg

    janvier 20, 2013 at 8:58

    Wonderful! It was fascinating to read and it’s nice to see the face behind the lens+films :))

  2. Pingback: Hipstography, Hipstamatic dans toute sa splendeur | i comme photo

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :