The Hipstography Awards 2016 – The Ceremony

By on février 4, 2017

2016-The-Grand-Prizes-Awards

Part 1: The Combos of the Year

 

Le but premier de Hipstography est de montrer la puissance et la diversité de Hipstamatic et c'est essentiellement dans la section "Combos" que cela s'exprime. Avec douze nouveaux HipstaPaks sortis en 2016, le nombre de combos possible dépasse aujourd'hui les 115.000. Sans compter les dizaines de paramètres du Pro Mode qui peuvent radicalement changer le résultat obtenu. Parmi la centaine de combos publiés cette année sur Hipstography, voici les 5 séries qui sont arrivées chacune en tête de leur catégorie.

2016-Experimental-Combo

Combo #483 by Kally Klonaris

Lens:  Jimmy 
Film:  Indio 
Flash:  Purple Raindrops Gel 
Clarity: 12 • Definition: 10 • Tones Curves: modified
(Le combo peut être téléchargé sur cette page)

 

"J'ai créé ce combo lors d'un séjour cet été en Grèce. Je visite ce pays régulièrement, et ce depuis mon enfance. Quand j'y suis, j'ai un sentiment particulier qui m'a inspiré ce combo que j'aime appeler 'fun pop art style'. C'est une combinaison assez originale car, en fonction de la lumière, les résultats pour chaque photo sont très variables et il y a donc toujours des surprises intéressantes."
Kally Klonaris

 


2016-Street-Combo

Combo #446 by Deep Ghosh

Lens:  Murray (50) 
Film:  Uchitel 20 
Flash:  Standard 
Exposure: -0.2 • Clarity: 25 • Definition: 32 • Highlights: -36 • Texture: 60 • vignette: 50
(Le combo peut être téléchargé sur cette page)

 

"Cette série est un résumé de moments passés dans banlieue de Kolkata et dans certaines parties rurales du Bengale , où je voyage souvent pour des concerts. Je voulais créer une palette monochrome brute, qui rappelle le Bengale car une fois en dehors de la ville, le monde semble différent, au niveau visuel ou même de l'odorat. Le monochrome permet de me concentrer sur la nature du terrain et des gens, sans me laisser distraire par l'omniprésence de la couleur qui nous entoure. Cette série est un hommage à la passion du récit en noir et blanc."
Deep Ghosh

 


2016-Color-Combo

Combo #447 by Brett Evan Gross

Lens:  Doris 
Film:  Cheshire 

 

"Ho Chi Minh est une ville chaude et humide, alors que la campagne vietnamienne est luxuriante. J'ai adoré traîner dans la ville, les gens sont extrêmement sympathiques et savent garder leur calme dans ce lieu chaotique. J'ai un peu visité la campagne cette fois: Quy Nhon et Hoi An. Même si Doris est un objectif difficile car il assombrit les clichés, le soleil a permis de faire ressortir des détails incroyables et des ombres rajoutent un côté théâtrale. Cheshire, mon nouveau film favori, donne aux photos une énergie graveleuse. J'ai hâte de retourner au Vietnam le mois prochain pour un bref séjour!"
Brett Evan Gross

 



2016-Landscape-Combo

Combo #441 by Guido Cubo Quadro

Lens:  Foxy 
Film:  Cheshire 

 

"J'ai toujours été fasciné par les 'effets picturaux', ce qui explique pourquoi j'apprécie autant le film Cheshire. J'aime son cadre mais l'effet texturé est un peu trop fort à mon goût; j'ai donc d'abord réalisé quelques tests. J'ai édité quelques images dans Oggl et d'autres avec Hipstamatic 311pour adoucir les effets; j'ai couplé Cheshire avec l'un de mes objectifs préférés: Foxy."
Guido Cubo Quadro

 


2016-Creative-Combo

Combo #500 by Polina Sarri

Lens:  Beard 
Film:  Bream 
Highlights: -90 • Shadows: +100
(Le combo peut être téléchargé sur cette page)

 

"Reminiscent of David Hockney"

"La seule chose que j'ai en commun avec l'artiste David Hockney est son lieu de naissance, Bradford. Une ville du West Yorkshire, en Angleterre, où j'ai séjourné pendant mes études de troisième cycle. La campagne environnante est étonnante et pendant mes fréquentes excursions, j'ai profondément senti ce qu'il disait: "La jouissance du paysage est un frisson".
Cependant, j'admire son talent et la façon dont il s'exprime à travers différents médiums. L'utilisation de couleurs vives, son approche réaliste de la peinture avec des polaroïds dans le cadre d'une histoire narrative, ainsi que ses photo-collages, m'ont toujours inspirés. En travaillant des photos prises cet été avec le Coleford Hipstapak, des photos hautes en contraste, j'ai poussé la luminosité et les ombres presque à leurs limites. J'ai alors découvert une toute nouvelle perspective pour l'objectif Beard créant un sentiment presque pictural. Le cadre blanc du film Bream semblait être la touche finale parfaite. Les couleurs plates et brillantes, et le manque de détail dans les photos éditées, sont donc ma vision du travail de Hockney, d'où le nom de la série. Ce combo est une fête pour les bleus, idéal donc pour des images avec de grands espaces d'eau ou de ciel."

Polina Sarri

 

Page Suivante:

This post is also available in: Anglais

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :