‘Je Suis Paris’ par Valery Hache

By on novembre 16, 2015

valery_hache_portraitNom: Valéry Hache
Ville natale: Rennes
Résidence: Nice
Profession: Reporter photographe à l'AFP
Hobbies: Les expos photos, la mer, livres et films photographiques
Hipstographer depuis: 2013
Date de naissance: 1962
Combo préféré:  John S  +  BlacKeys SuperGrain 
Objectif préféré:  John S 
Film préféré:  BlacKeys SuperGrain 
Flash préféré: Aucun

"J'étais à Paris pour le salon "Paris Photo" avec mon épouse. Vendredi soir, je dinais en compagnie d'amis journalistes de l'AFP et de RFI. Vers 21h30, nous avons été averti d'une fusillade sans plus d'info mais au bout de 5 minutes, nous avons tous quitté le restaurant. En rentrant à l'hôtel à pieds, nous avons croisé beaucoup de camions de pompiers toutes sirènes hurlantes sans connaître la gravité de la situation. Une fois rentré, j'ai immédiatement regardé les chaines d'info en continu qui ne parlaient plus de fusillade mais d'attentat. Le lendemain matin, j'ai donc pris la décision de me rendre sur les différents sites des attentats suivant mon instinct de photojournaliste. En arrivant tôt sur place, il y avait encore pleins d'objets personnels des victimes avec beaucoup de sang sur les trottoirs. Les gens étaient hagards, un silence glacial régnait sur les lieux. Il n'y avait que quelques bouquets de fleurs et quelques bougies allumées. J'ai pris ces photos au milieu de mes collègues professionnels qui eux avaient travaillé toute la nuit. Le site du Bataclan était totalement fermé j'ai donc tourné aux alentours. Vers midi, j'ai aperçu un vélo qui tirait un piano. J'ai eu juste le temps de prendre 3 photos de ce bref instant et j'ai quitté ces lieux chargés d'émotions. J'ai posté sur les réseaux sociaux cette photo qui a immédiatement enflammé la toile avec plus de 40000 likes sur Facebook et 5000 tweets sur mon compte twitter. Ici je vous laisse en avant première l'originale non recardée de cette image de ce pianiste qui allait jouer "Imagine" de John Lennon devant le Bataclan en hommage aux victimes. Apres cette journée effroyable, je me suis rendu sur des sites symboliques comme la Tour Eiffel afin de prendre du recul sur cette effroyable tragédie et surtout pour ne jamais céder à la peur."
Valery Hache

 

   

This post is also available in: Anglais

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :