Oggl 1.3: une ligne rouge franchie?

By on août 22, 2013

oggl_1_3_02 Une ligne rouge a-t-elle été franchie? Le nouvel update de Oggl est une révolution et comme toute révolution, les réactions seront partagées. Certains vont hurler au scandale, d'autres apprécieront l'évolution. Le débat s'annonce houleux… Analyse de la situation:

La grande nouveauté concerne l'importation de photos dans Oggl… Il est désormais possible importer dans Oggl n'importe quelle photo, prise avec Hipstamatic mais aussi avec une autre application disponible sur l'app store ou avec… un DSLR!

Puisqu'une image vaut mieux qu'un long discours, j'ai réalisé un test avec une photo que j'ai prise avec un Canon IXY 500 en 2004 au Japon (photo 1).

Je l'ai ensuite ouverte et recadrée avec Photoshop; j'ai également modifié la luminosité (photo 2). J'ai changé la date de la photo via iPhoto: au lieu d'avoir été prise en 2004, les données indiquent qu'elle a été prise aujourd'hui, en août 2013. Je l'ai enfin importée dans Oggl et j'ai choisi le "Shibuya HipstaPak" (Roboto Glitter + Float). Le résultat est hallucinant, cette photo semble avoir été prise avec Hipstamatic (photo 3).

Hipstamatic Oggl marque malgré tout chaque photo pour différencier chaque type de cliché. Sur Oggl, en ouvrant une photo, une petite flèche dirigée vers le bas indique que le cliché a été pris avec une autre app, un logo Hipstamatic (un "H" jaune) signifie que l'on a importé une photo à partir de Hipstamatic Classic et un rond grisé signifie que c'est Oggl qui a été utilisé.

Les données EXIF indiquent aussi cette nouvelle fonctionnalité; voici par exemple les données pour la photo prise à Tokyo en 2004: "Logiciel: Roboto Glitter Lens + Float Film (post-processed)"

Autre nouveauté: il est possible de zoomer dans une photo prise avec Oggl et là, j'avoue que j'ai été surpris par cette fonction. Car cela signifie qu'Oggl ne réalise pas une photo carrée au départ mais bien une photo rectangulaire! Surprise!!! Attention, le cadre Hisptamatic reste identique, le zoom ne concerne que la photo en elle-même.

Comme je le disais en ouverture, c'est une petite révolution et je me demande si une ligne rouge n'a pas été franchie… Du moins dans certains domaines. Les concours hebdomadaires sur Facebook ou Instagram risquent d'être faussés et il sera désormais impossible de connaître l'origine d'une photo, du moins si on ne prend pas le temps de lire les données EXIF. Mais qui lit et s'intéresse encore à ces données, mis-à-part quelques professionnels?

Personnellement, cela me conforte dans ma position: toute photo publiée sur Hipstography.com doit être une photo originale afin que je puisse lire les données EXIF et savoir si Oggl ou Hipstamatic a été utilisé. Je publie les photos réalisées par Oggl mais la mention "Oggl" est toujours ajoutée.

Par contre, je pense qu'aucune photo "post-processed" ne sera publiée… Comme je l'ai indiqué dans les FAQ's, il existe des dizaines de très bons sites dédiés à l'iPhoneographie en général qui publient de superbes photos éditées par des applications plus fantastiques les unes que les autres. Je veux marquer la différence et surtout, je ne suis pas un fan de l'editing. Je n'utilise pas et je n'aime pas Instagram, rajouter des filtres m'a toujours ennuyé et cela fausse le jeu.

Je reviens de San Francisco où j'ai eu la chance de rencontrer l'équipe entière de Hipstamatic/Oggl. L'une des choses qui m'a frappé est la vision générale qu'ils ont de Hipstamatic et de Oggl. Je publierai en septembre les interviews mais un point très important qu'ils ont tous souligné est la différence entre Classic et Oggl. Les deux apps sont différentes, s'adressent à un public différent et Hisptamatic Classic restera ce qu'elle est aujourd'hui. Le jeu ne change donc pas mais le fossé entre ces deux apps vient de s'agrandir. A chacun de se faire une opinion mais je pense qu'une réaction à chaud n'est pas toujours la bonne. Et vous, qu'en pensez-vous?

This post is also available in: Anglais

3 Comments

  1. Massot

    août 22, 2013 at 5:21

    Comme la plupart des fans d’hipstamatic et utilisateurs réguliers, l’intérêt premier de cette apps a toujours été de choisir un objectif et une pellicule avant de prendre la photo. Personnellement, je ne prends que 2 ou 3 photos maximum et ne change les pellicules et objectif que rarement. Ce que oggl propose désormais est, en ce qui me concerne, loin de “l’éthique” que je m’impose. Aucune de mes photos n’est retouchée par photoshop ou une autre application. Cela perdrait tout son sens. J’utilise Oggl uniquement pour diffuser les photos, mais ne veut en aucun cas les transformer après coup ! Et je pense que de nombreux hipsta-Maniacs seront d’accord avec moi !

  2. Thérèse

    août 22, 2013 at 5:47

    Ce 22 Août est pour moi la journée de la révolution. Comme souvent le matin avec mon café, je fais les mises à jour des applications de mon Iphone dans l’App Store.
    Il y avait ce matin une mise à jour Oggl. Je regarde d’un œil distrait les nouveautés. J’ai failli cracher mon café, tellement j’étais surprise. Fébrilement j’ouvre Oggl. Quelle surprise, je pouvais agrandir, recadrer et couper mes photos. J’essaye, je teste je m’extasie… Pouvoir faire tout ça, quelle avancée. Je me mets à rêver des possibilités et qu’un jour, peut-être je pourrais retravailler toutes mes photos et leur donner le look hipsta.
    J’en parle à Eric, qui me dit : « mais c’est possible maintenant, même d’importer toutes tes photos… »
    Et voila c’est fait, ils l’ont fait. Je vais, à mon avis, passer du temps pour retravailler certaines photos dont je n’étais pas satisfaite.
    C’est un bel outil, une nouvelle possibilité de Oggl mais personne n’est obligé de l’utiliser.

  3. Muriel.A

    août 23, 2013 at 10:04

    Je trouve que tu fais une bonne analyse. Je n’ai jamais voulu d’une app comme oggl qui permette le post traitement, je suis fan d’ hipstamatic depuis juillet 2010 et pour moi c’est mon appareil photo. J’ai abandonné mon reflex et mes objectifs depuis bien longtemps ! Et puis finalement tout en étant torturée j’ai fini par apprécier de pouvoir choisir mon combo après coup. J’étais du genre à prendre une bonne demi douzaine d’une même photo avec des combos différents de peur de louper le bon truc ! Mais ça restait toujours de l’iphoneographie et c’était mon travail de photographe amateur personnel. Maintenant tout est faussé, on peut même transformer en hipstamatic une photo professionnelle qui n’est pas à nous. Je le déplore, ça devient compliqué pour les challenges sur Instagram ou autre.… mais je vais laisser du temps au temps, ça peut être intéressant de voir le résultat d’un cumul de filtres sur un hipstamatic. J’aurais préféré que toutes les photos prises avec Hipstamatic ou oggl aillent dans un album commun et que seul cet album soit disponible pour le post traitement parce que j’aime pouvoir importer mes hipstas prises avec l’iPhone pour les post traiter dans oggl sur l’iPad.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :